Archives mensuelles : novembre 2015

Prix Artémisia 2016

unnamed

« Si l’égalité entre les deux sexes était reconnue, ce serait une fameuse brèche dans la bêtise humaine. » (Louise Michel)
« Quand sera brisé l’infini servage de la femme, quand elle vivra pour elle et par elle, l’homme – jusqu’ici abominable – lui ayant donné son envol, elle sera poète, elle aussi ! La femme trouvera de l’inconnu ! Ses mondes d’idées différeront-ils des nôtres ? Elle trouvera des choses étranges, insondables, repoussantes, délicieuses ; nous les prendrons, nous les comprendrons. » (Arthur Rimbaud)

Après sa réunion du mardi 17 novembre 2015, endeuillée par les massacres au cœur de la capitale, le jury Artémisia a établi la liste définitive des albums de l’année 2015, soit vingt titres parmi lesquels sera choisi l’album couronné.
Début septembre, nous avions rendu publique une première liste qui a été augmentée par de nouvelles publications, la production féminine étant très abondante cette année, ce dont Artémisia se félicite. Comme chaque année, nous annoncerons ce choix le 9 janvier, date anniversaire de la naissance de Simone de Beauvoir. Une cérémonie suivra à la librairie Flammarion de Beaubourg.

Le jury de l’Association Artémisia est composé de :
– Eva Almassy, écrivaine, complice des «Papous dans la tête» de France
Culture ;
– Odile Conseil, journaliste, créatrice du festival Ciné Salé, également «Papou» ;
– Jean-Christophe Deveney, scénariste de bande dessinée, enseignant ;
– Céline du Chéné, productrice à France Culture, chroniqueuse et reporter «Mauvais genres» (France Culture) ;
– Karim Miské, réalisateur et romancier ;
– Chantal Montellier, bédéaste, fondatrice du Prix Artémisia ;
– Catel Muller, bédéaste pour adulte et jeunesse, illustratrice ;
– Patrig Pennognon, correcteur, poète, journaliste culture ;
– Olivier Place, directeur des librairies Flammarion ;
– Silvia Radelli, plasticienne ;
– Donatella Saulnier, écrivaine, critique littéraire, médiatrice culturelle ;
– Rachel Viné-Krupa, spécialiste de l’art mural mexicain, de Frida Kahlo
et de Tina Modotti.

Accompagnatrice et témoin :
– Sigrid Gérardin, militante féministe, syndicaliste, secrétaire générale du secteur éducation d’un syndicat enseignant.

Marraine et parrain :
– Mylène Demongeot, comédienne, écrivaine ;
– Gilles Ratier, écrivain, journaliste, auteur du rapport annuel sur la situation économique et éditoriale de la bande dessinée (rapport repris dans l’ensemble des médias) ; il est aussi secrétaire général de l’Association des critiques de bandes dessinées (ACBD) et rédacteur en chef de BDZoom.

Qu’est ce qu’Artémisia ?
Une association et un prix qui couronne chaque année un album scénarisé et/ou dessiné par une ou plusieurs femmes, s’efforçant ainsi de mettre en lumière la création féminine dans le neuvième art.
Artémisia milite pour un autre regard, celui des femmes, sur le monde de la bande dessinée.

Pourquoi le nom d’Artémisia ?
Artémisia Gentileschi est la première femme à être répertoriée dans l’histoire de l’art. Remarquablement douée, elle s’impose par son art à une époque où les femmes peintres ne sont pas facilement acceptées. Elle est également l’une des premières femmes à peindre des sujets historiques et religieux. Elle nous a laissé d’elle un autoportrait d’une grande vigueur qui dénote une maîtrise consommée de son art.

LISTE DES ALBUMS RETENUS

1. Les Voyeurs, Gabrielle Bell, coll. L’An 2, éd. Actes Sud
2. Hiver rouge, Anneli Furmark, trad. Fanny Tömberg, éd. Çà et Là
3. Nora, Léa Mazé, Éditions de la Gouttière   
4. Le Jardin de minuit, Édith, coll. Noctambule BD, éd. Soleil
5. Glenn Gould, une vie à contretemps, Sandrine Revel, éd. Dargaud
6. Fatherland, Nina Bunjevac, éd. Ici Même
7. Jiseul, Keum Suk Gendry-Kim, éd. Sarbacane
8. Le Piano oriental, Zeina Abirached, éd. Casterman
9. 
Mourir (ça n’existe pas), Théa Rojzman, éd. La Boîte à bulles
10. Comment naissent les araignées, Marion Laurent, éd. Casterman
11. L’Année du crabe, Alice Baguet, éd. Vraoum
12. Point de fuite, Lucia Biagi, éd. Çà et Là
13. Génération mal logée, Yatuu, éd. Vents d’Ouest
14. Petites Niaiseuses, Sandrine Martin, éd. Misma
15. California Dreamin, Pénélope Bagieu, éd. Gallimard
16. Ma vie est un best-seller, Corinne Maier, Aurélia Aurita, éd. Casterman
 17. Flora et les étoiles filantes, Chantal Van Den Heuvel & Daphné Collignon, éd. Le Lombard
18. Larguées, Hélène Bruller, Sophie Chédru & Véronique Grisseaux,
éd. Hugo Desinge 
19. Pieds nus dans les ronces, Lisa Zordan, éd. Michel Lagarde
20. Pretty Deadly – l’Écorcheuse (t. 1), Emma Rios & Kelly Sue DeConnick, éd. Glénat.

Par ailleurs, nous applaudissons la sortie du livre Adieu Karkov, inspiré d’un roman de notre marraine Mylène Demongeot et adapté en bande dessinée par Claire Bouilhac et Catel Muller.
Enfin, nous annonçons la sortie prochaine du rapport annuel sur les publications BD de l’année 2015, établi par le parrain d’Artémisia, Gilles Ratier.

 

 

 

Publicités