Archives mensuelles : mai 2015

Artémisia a le plaisir de vous faire connaître son nouveau jury, sa marraine, son parrain et son grand témoin pour le prix 2016. Uniquement des gens magnifiques qui ont accepté généreusement de consacrer un peu de leur précieux temps à la production BD féminine qui, cette année, au contraire de l’année dernière, s’avère des plus riche et variée.
CM

Artemisia 2015/2016

Eva Almassy, écrivaine, participe depuis 2006 à l’émission Des Papous dans la tête, créée par Bertrand Jérôme et animée par Françoise Treussard sur France Culture. Les Papous c’est une forme originale et littéraire, une provocation ludique à l’imaginaire par jeu des mots et du langage, un jeu pour le plaisir.

Odile Conseil, journaliste, a été rédactrice en chef à Courrier International et a animé Les Crayons de Courrier sur Arte – ou comment les dessinateurs du monde entier croquent l’actualité. Elle monte aujourd’hui un festival de film de mer au Havre, Ciné Salé, et participe également aux “Papous” aux côtés de Gérard Mordillat, Jean-Bernard Pouy, Eva….

Jean-Christophe  Deveney, scénariste de bande dessinée dont il enseigne les rudiments à l’école d’Art Bellecour de Lyon. Il supervise l’album et l’exposition Héro(ïne)s : H/F dans la BD (réflexion sur la répartition des rôles sexués et des systèmes de représentation dans le 9e art).

Karim Miské, homme d’images car réalisateur, et de mots car romancier ; son polar « Arab jazz » a eu le Grand prix de littérature policière. Il anime aussi le club de lecture du Pitch Me, un sympathique “restaurant international”.

Chantal Montellier, bédéaste, fondatrice du Prix Artémisia. Auteure de dessins de presse (cf : l’album Sous Pression); de dystopies comme Shelter ou 1996 ; de contre enquêtes  comme Tchernobyl mon amour ou Les Damnés de Nanterre, d’albums féministes comme Odile et les crocodiles ou la série Julie Bristol. Plus récemment un récit autobiographique intitulé La Reconstitution a été publié chez Actes Sud. (Connue aussi pour son excellent caractère).

Catel Muller, bédéaste pour adulte et jeunesse ; illustratrice ; auteure d’une biographie très remarquée de Benoite Groult, Ainsi soit Benoite Groult, (prix Artémisia 2014). En collaboration avec le scénariste José-Louis Bocquet: Kiki de Montparnasse et Olympe de Gouges, albums primés et traduits dans une quinzaine de pays.

Olivier Place, directeur des librairies Flammarion.

Silvia Radelli, plasticienne, romancière (Bénédicte Vincens, disparue ou Etoile Cannibale). Avec son Metroféminin, elle revisite  et expose le plan du métro parisien en remplaçant 100 noms de stations par ceux de femmes qui ont marqué l’histoire. D’Hannah Arrendt à Amelia Earhart en passant par Simone de Beauvoir et Camille Claudel. Métroféminin rend hommage, à travers quatorze lignes de métro et leurs stations rebaptisées, aux femmes aimées, admirées, porteuses de vie magnifiques. Livre en cours d’élaboration avec Chantal Montellier.

Donatella Saulnier, écrivaine, critique littéraire (Libé, Politique Hebdo, Vendredi…), médiatrice culturelle, ancienne responsable à la Maison des écrivains. Donatella est aussi traductrice, notamment de bédéastes italiens comme Hugo Pratt ou Giardino. Elle a collaboré à la revue (A SUIVRE…).

Rachel Viné-Krupa, Auteure d’une thèse sur Frida Kahlo, spécialiste de l’art mural mexicain, Rachel est l’auteure de Un Ruban autour d’une bombe. Une biographie textile de Frida Kahlo, en collaboration avec la dessinatrice Maud Guély. Elle a traduit récemment le roman graphique d’Angel de la Calle sur Tina Modotti, photographe et militante révolutionnaire.

Marraine et parrain:

Rappelons que la marraine du Prix Artemisia est Mylène Demongeot, que l’on ne présente plus.
Mylène a publié le 6 mai 2015 son livre « Mes Monstres Sacrés », portraits où se croisent Michel Audiard, Jean Yanne, Pierre Desproges et beaucoup d’autres. Une adaptation BD, intitulée Adieu Kharkov, de son roman autobiographique Les lilas de Kharkov va paraître dans Aire Libre en août 2015.

Le parrain est Gilles Ratier, écrivain, journaliste, rédacteur en chef de bdzoom.com, auteur du rapport annuel sur la situation économique et éditoriale de la bande dessinée ( rapport repris dans l’ensemble des médias); il est aussi secrétaire général de l’association des critiques de bandes dessinées (ACBD).

Accompagnatrice et témoin, Sigrid Gérardin, militante féministe, syndicaliste, secrétaire générale du SNUEP-FSU secteur éducation (dans le collimateur des nazillons, bon courage Sigrid!).

13/05/15

Publicités