Archives mensuelles : avril 2015

ARTEMISIA, la place des femmes dans le 9e art

Article de Chantal Montellier dans « La Revue du Projet » n°46, avril 2015 (version papier et numérique)

 

http://projet.pcf.fr

Publicités

PRIX ARTEMISIA 2016

En avant pour 2016 ! Le temps est venu de renouveler le jury et toujours au service des dessinatrices, des bédéastes, de leur talent et de leur imaginaire. N’est-ce pas Laureline, Catel, Anne? Pour intégrer le jury d’Artemisia, il n’est pas nécessaire d’être critique ou historien(ne) d’art, le plus important étant le contenu des albums, les valeurs qui s’en dégagent. Celles défendues par Artemisia sont du côté de la promotion d’idéaux progressistes et d’égalité, de la critique de l’ordre social existant, répressif et machiste. Nous voulons plus de justice, de vérité, de beauté, de vraie liberté d’expression pour toutes et tous et non pas être bourgeois comme des bourgeois, bobeaufs comme des bobeaufs. Nous nous sentons solidaires de la démarche et des mots d’ordre affichés par des organisations comme, par exemple, la Barbe, un groupe d’action féministe fondé en 2008. Notre but est également de rappeler, avec insistance, que les femmes doivent pouvoir imaginer, inventer, créer, exprimer, représenter, et avoir droit elles aussi à la reconnaissance même au festival d’Angoulême.

Le nouveau jury (mixte) devrait pouvoir se réunir prochainement et discuter de la préparation du prix Artémisia 2016. D’ores et déjà nous avons repéré le magnifique Fatherland de Nina Bunjevac aux éditions Ici même que dirige Bérangère Orieux.

Paris le 9 avril 2015

Le bureau d’Artemisia